Il semblerait que les producteurs de l'émission 24 dans laquelle on peut voir les exploits de Jack bauer et de son équipe antiterroriste, songerait pour la prochaine saison de confronter Jack Bauer à des terroristes québécois.

Comme il fallait s'y attendre, des députés du Bloc Québécois et du Parti Québécois ont dénoncé le projet en signalant que le Québec était épris de démocratie.

Pourtant à la fin des années 1960 jusque dans le milieu des années 1970, le Québec était aux prises avec le Front de libération du Québec (FTQ), et de la fameuse crise d'octobre qui devait coûter la vie au ministre du travail Pierre Laporte.

De plus rien ne dit que le terrorisme québécois ne renaîtra pas un jour de ses cendres, lorsqu'on entend des propos tenus en 2004 par Raymond Villeneuve du Mouvement de libération nationale du Québec (MLNQ) émettait "la possibilité que des actions terroristes soient perpétrées par le Mouvement national de libération des Québécois".

Par ailleurs, "La Presse" nous apprenait en février 2007, que la GRC enquêtait sur des groupes nationalistes québécois, car ils auraient reçu des menaces d'une supposée cellule Camille Laurin du FLQ indiquant qu'il y aurait des attentats auraient lieu entre le 15 février et le 15 mars 2007.

Je mets cependant en doute les assertions de la GRC le moment était peut-être propice pour faire peur aux Québécois avec les élections au Québec le 26 mars dernier.