Aucune accusation contre un chauffeur d’autobus qui textait en conduisant

Mercredi dernier, un chauffeur d’autobus de la ville de Toronto s’est  fait prendre par un client qui l’a filmé, pendant qu’il conduisait son  autobus et qu’il envoyait des sms en même temps.

La police  a refusé de porter des accusations, parce que ce ne sont pas les  policiers qui ont constaté l’effraction d’utiliser son cellulaire et  conduire en même temps et que c’est interdit par la loi, alors que pour  la société de transport de Toronto, elle préfère recevoir des plainte au  lieu de voir les gens photographier où filmer à l’intérieur des autobus  sous le prétexte de ne pas nuire au service a la clientèle, et pour  éviter une chasse aux sorcières.

La décision de la police  est tout de même étrange, considérant que souvent des criminels sont  accusés, parce qu’ils ont été filmés par des caméras, sans que pour  autant les policiers soient pas là pour voir l’effraction, mais elle  préfère que la société de transport gère la plainte elle-même.

Pour  ce qui en est de la société de transport, j’ai plus l’impression  qu’elle craint d’avantage de voir ces photos et films se retrouver sur  l’Internet, comme on a déjà eu l’occasion de voir à Montréal, avec les  portes de métro qui ne fermaient complètement et ce qui va  leur donner  finalement de la mauvaise publicité.